Tout en blog...

23 janvier 2009

Er ling ling duo,

C’était il y a qq jours autour d’un verre de champagne arrosé et rosé, c’était le réveillon  dans le monde et chez moi, l’instant des joyeuses et originales résolution pour cette nouvelle année.

Mon verre à bulle dans la main et ces yeux dans les miens, cette année sera la tienne, parce que cette année fut la mienne.

Parce que je suis content simplement

Parce que je suis épanoui

Parce que je suis MOoooOtivé le matin pour aller travailler

Et encore plus le soir pour courir vers ton sourire

Ma résolution pour 2009, c’est toi.

Back flash, 1er janvier Er ling ling ba, 00h01, je suis au top d’une sombre tour de Shanghai, le même champagne arrosé mais pas rosé… dans la main et ces yeux dans les miens cette année sera la notre… Ou pas

Parce que tout était à faire

Parce que le jour du départ était fixer, pas celui de l’arrivée

Regarder le chemin parcouru en une année est fascinant, ou comment notre petit couple s’est installé dans un joli coin de France

Comment chacun y trouve simplement son quotidien

Comment d’un monde à l’autre, toi et moi restons les même,

Comme si nous restions et l’on venait a nous.

J’ai aujourd’hui la vie commune d’un simple petit français alors comment raconter mes journées si douce sur ces pages qui n’avait rien de normal.

Comme si cette grosse ville française qui m’entoure annihilait mes envies d’écrire et de décrire.

Comme si un trop plein de normalité venait balaye des années d’originalités.

Parce que ce week end est le moment de vous dire simplement : Xin Nian Kue Le.

Posté par arthurontheblog à 21:34 - Commentaires [4] - Permalien [#]


14 novembre 2008

when time goes...

C'est il y a 6 mois, c'etait il y a des années....

Changement de vie, changement de pays,

Un aller ou un retour, fermer 3 valises et s'envoler,

Un point d'arrivée qui n'en est finalement pas sincerement un,

et puis 6mois de mouvement, de droite à gauche, du nord au sud,

Pour se poser joliment, simplement,

Transporter de la sincérité en éternité, la beauté en majesté,

Tout voir, toucher et escalader,

Traverser les montagnes, deshabiller les vignes, eclabousser de bleu un coin de cocagne,

il y a de belles choses dans le changement, dans le mouvement,

Aujourd'hui est beau, vraiment

IMG_4734

Posté par arthurontheblog à 19:59 - Commentaires [3] - Permalien [#]

11 juillet 2008

Just on time...

Il y a un moment court et certain, simple et distinct ou l'ecriture me vient

l'envie  sur- ou re- ... vient.

Cet instant est maintenant...logiquement

quelques mois, quelque semaines me separe ntdes derniers mots posés sur cette page internet et pourtant

Et pourtant tout separe le francais expatrié au fin fond de la chine...

du francais desormais lyonnais...

Et pourtant...

Et si...

de cette contrée isolée,

de cette vie hors des chemins,

de ces dernieres années que je portent, transportent et rapportent...

il restait l'essentiel.

Parce que mon quotidien si francais reste marqué par un passage en Chine.

Parce que ce quotien est desormais pour le meilleur et pour le pire partagé par la plus belle des chinoises.

Parce que c'etait bien

Parce que ca continue... vers l'occident, vers l'orient.

Parce que je me couche à ces cotés toutes les nuits

Parce que ce n'est qu'un debut!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

IMG_2664

Posté par arthurontheblog à 21:58 - Commentaires [2] - Permalien [#]

01 avril 2008

Live on Board, D-10

Prendre chaque matin sa plus jolie cravate, le sourire qui va avec....

Frapper à la porte de grandes tours de verre dans un coin de paris...

Raconter une histoire, "et donc en Mars 2005, je m'expatrie en Chine Centrale"

Parcourir la terre natale avec un petit lot de cravates,

S'arreter quelques heures dans des coins trop industriel, se laisser porter par une voix metalique "dans 100m, tourner à gauche", naviguer sur des trains bleus en decoupant de larges etendues de vert...

Ecrire un numéro de portable en 06 sur une page blanche, decouper une carte vitale puis attendre, épeler A.S.S.E.D.IC puis A.N.P.E , pédaler autour d'un velib', photo-reporter sur PassNavigo avec ou sans Andouillette grillé, Assaisonner de Moutarde de dijon des harricots vert

Re devenir un francais, simplement

Essayer de se trouver une place dans un monde qui se fige, s'arrete...doucement,

Penser à elle plus qu'a soi, preparer une vie à deux... tendrement

s'observer a travers les pixels d'un écran trop petit, en t'attendant....

Je ne sais pas encore OU, mais je commence à travailler lundi prochain pour un grand groupe ... mais je sais pas encore lequel....

Posté par arthurontheblog à 16:28 - Commentaires [3] - Permalien [#]

11 mars 2008

Refuser

Beaucoup trop de mots pour un simple NON,

je me suis douter de suite que cet email n’était pas celui attendu.

Un simple mot ouvrait la porte vers le poste idéal et la boite qu’il fallait avec, mais non. Sincèrement NON

La porte je me la suis prise dans la gueule et très violement…

Un coup qui fait chanceler le bonhomme, qui le mets a genoux… presque a terre

D’un retour en France qui n’aurait été qu’une douce transition dans une certitude bienheureuse je ne profiterais pas.

Soit,

Alors me voici desormais dans un pays que je connais trop bien.

Avec des gens qui ne me devisagent plus,

Avec un anonymat desormais ambiant

Reste a trouver ma place.

Reste a preparer la sienne, vite, lui faire aimer ce pays...

Parce que la tout de suite,

je suis paumé...

bien plus que lorsque la chine m'entourait...

Tout me manque, simplement

Tu me manques, intensement....

Posté par arthurontheblog à 17:22 - Commentaires [2] - Permalien [#]


24 février 2008

Hit the road...

Parce qu'un second passage dans le coin des francais de Wuhan s'imposait,

Parce que franchement, je n'aurais pas tenu 4h de plus ecrase dans un train...

J'ai donc emprunte un bolide chinois, une jolie Jetta blanche et fait l'aller et retour dans la journee!

Quasiement 1an que je n'avais pas reconduit en Chine.. mais j'ai la loi de la jungle routiere en moi.

Agreablement surpris de decouvrir un ruban d'asphvalte recent, je traverse la province du Jiangxi qui se reveille tout juste d'un hiver rigoureux.

L'interconnexion des autoroutes n'est cependant pas encore faite, on se fait donc jeter hors de l'autoroute pour le passage dans la province du Hubei et on franchit le  grand fleuve chinois YangTse sur un antique pont autoroutier. Sur chaque rive, une chine de misere et de combines s'agglutine et cherche a te vendre des pneus et des huiles nauseabondes...

Reste 300km pour atteindre le centre de Wuhan, dans un traffic bien plus intense ou se mele des camions surcharges roulant au pas, des minivan a moteur de tondeuse, et quelque jolie berline qui ne depassent que rarement les 100km... difficile de tracer son chemin...

Wuhan enfin et surtout... enorme metropole industrielle du coeur de la chine, la ville se developpe et cela se voit, plus de velo et de scooter, plus droit au klaxon, des bouchons comme il se doit et des heures perdues a regarder la voiture devant soi..

Recuperer un passeport tamponne, se poser sur une terrasse, prendre le temps de ne plus penser a regarder le retroviseur, se faire aborder en francais par des chinois que la france accueille...

Et puis reprendre la route...

Profiter de cette engin mobile pour se poser le lendemain dans un coin perdu du jiangxi.

Entoure des montagnes bleues, les bains des sources d'eau chaudes relaxent le bonhomme.

La journee se passe doucement  entre les bains aux plantes chinoises et inconnues, entre les jets et bulles, entre la chaleur de l'eau et la fraicheur de l'air...

Posté par arthurontheblog à 04:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2008

Transhumance...

Petit Allez Retour vers Wuhan, coeur industriel et poumon pollue mais economique de la chine centrale...

Mon periple n'a pour unique but un simple coin de terre Francaise, un consulat et un service des visa a taille humaine!

Le petit jeu consiste a franchir le sas blinde separant le personnel consulaire et francais, des chinois demandeur de tous plein de truc...

M'enfin etre l'un des rares francais de Nanchang est une carte de visite sympathique.

Reste un voyage en forme de transhumance, une gare bondee de chinois qui retournent sagement au travail.

Reste un train au l'on s'entasse, une province chinoise que l'on traverse du Nord au Sud...

DSC00661

Reste la campagne en hiver, ces villages de brique rouge et ces rizieres qui attendent le retour du printemps.

Reste qu'il faut revenir chercher le visa de Mademoiselle Vendredi...

Posté par arthurontheblog à 10:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 février 2008

Et de 2!

新年快乐,BONNE ANNEE !!!!

Pour de vrai, cette fois ci. Car c'est le nouvel an traditionnel que l'on celebre en ce moment.

Pour l'occasion la chine s'arrete, se pose gentillement et quitte ce monde de travail quotidien et bien souvent trop acharne.

C'est un moment unique de voir les bureaux se fermer pour 1semaine.. une eternite!

C'est surtout un retour en famille, dans un cercle des proches qui se retrecie de generation en generation d'enfant unique

C'est enfin les festivites d'un reveillon qui se doit d'etre frugale, grandiose...

C'est les petards qui vont resonner TOUTE la nuit, dans un but ultime de repousser les mauvais esprits "pour toute une annee" Priere de ne pas lesiner sur la dose de petarade!

Alors la Chine eclate, brille, petillle,

IMG_0247

Les petards explosent dans les cages d'escalier, les parcs, les cours d'immeuble et les rues videes de voiture!

IMG_0251

Les feux d'artifice jaillissent des fenetres, et lechent les facades d'immeuble...

IMG_0246

La nuit n'est plus, la ville se remplie de l'odeur de souffre, et on repousse clairement tout ce que le monde compte de mauvais esprit.. en tout cas pour ce soir!

IMG_0256

31eme etage oblige et apres avoir fait eclate ma dose  de poudre noire, c'est d'en haut que j'observe les aureoles colorees et exploses...

Alors voici les festivites d'un reveillon qui se veut joyeux... reste a passer la semaine de conge! Reste a occupe ces journees dans une ville qui n'offre plus rien pour cause de conge tres officiel...

On touche la encore a l'absurdite d'un systeme de travail et de vie balbutiant, decouvrant les progres sociaux. L'un des rares moment de l'annee ou la chine peut apprecier les loisirs est egalement le moment ou l'on se doit de fermer les commerces, centre de services, centre d'acticite, cinema... pour que chacun puisse rentrer dans son foyer et profiter d'une pause dans une vie finalement bien trop rude, laborieuse et simpelement ennuyeuse!

Posté par arthurontheblog à 07:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 février 2008

Samedi au travail...

Parce que la chine ne donne jamais gratuitement des jours de conges... Nous voila au travail pour un week end enneige!

Il m'a fallu une motivation d'acier pour choper un taxi et m'extirper d'un centre ville chaotique.

DSC00657

Pour decouvrir des centaines de gars balayant temps bien que mal les rues geles...

Entre milices municipales, armee depenaillee, simple travailleur, chacun avec sa petite pelle repousse sagement la neige que cette nuit nous a amener...

DSC00658

Travailleuses, travailleurs, on vous ment, on vous spolie...

En attendant les proches vacances trop officielle du nouvel an chinois, les gares sont saturees, les aeroports bloques, les routes coupees, et l'electricite rationnee...

2008 s'annonce merveilleuse!

DSC00656

Posté par arthurontheblog à 04:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 janvier 2008

Chute... de neige!

Apres la glace... la neige.. tout naturellement.

Nanchang est donc agite d'un joyeux chaos.

Entre les bicyclettes, scooters, pietons et taxi qui se partagent la seule allee degagee, le traffic est une merveilleuse folie.

DSC00654

Arrive au bureau est donc un challenge...

DSC00655

Tout ca pour decourvir un petit nombre gele sur un ecran de controle de chauffage bien inutile!!

Posté par arthurontheblog à 03:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]